Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales La nécessité d’une enquête interne psycho-sociale auprès des agents du FOREm

La nécessité d’une enquête interne psycho-sociale auprès des agents du FOREm

21 mars 2017 │Question orale de M. VANDORPE à la Ministre TILLIEUX - Réponse disponible

Madame la Ministre,

Une enquête réalisée par les soins d’une organisation syndicale auprès des agents du FOREm m’avait inspiré une question, posée à notre commission du 10 mai 2016. Le sujet avait également été évoqué lors de l’audition de l’Administratrice-générale de l’Office. Cette enquête portait sur les effets psycho-sociaux engendrés par les importants changements imposés au personnel de cet organisme au cours des dernières années. En quelque sorte, on sondait le « moral des troupes ». Les résultats étaient assez préoccupants, je ne les repasse pas en détail : mauvaise compréhension des changements, mauvaise perception de leurs effets sur l’amélioration des produits, sentiment de n’avoir pas été impliqués et responsabilisés dans les mutations, etc…


Bien que se fondant sur un protocole validé par une institution universitaire réputée et autorisée, l’exercice avait ses limites. L’échantillon s’était forcément limité aux affiliés du syndicat à l’origine de cette initiative. Comme nous, vous y aviez néanmoins vu un signe interpellant, digne d’intérêt.


A nos yeux, le taux d’absentéisme doit aussi être perçu comme un sympôme préoccupant. Le rapport d’évaluation sur la réalisation des objectifs du contrat de gestion 2011-2016 ne fait que corroborer nos craintes quant à un certain malaise professionnel. Mme Vanbockestal le confirme à sa façon en se plaignant des difficultés de recrutement de conseillers-référents affectés à l’accompagnement des chômeurs.

La réalisation d’une étude psychosociale sur les effets des changements imposés au personnel s’inscrit dans la ligne de la loi sur le bien-être au travail. Vous aviez laissé entendre qu’une telle étude serait réalisée avant la fin 2016 au FOREm.
- Cette étude a-t-elle été réalisée ? Est-il prévu d’y procéder ? Dans quels délais ? Les résultats seront-ils présentés à notre assemblée ?

 

Réponse de la Ministre E. TILLIEUX 

 

Madame la Députée, comme évoqué en mai de l'année dernière, beaucoup d'agents ont changé de cadre de travail et de responsable suite à la réorganisation.

Une enquête menée trop rapidement après la mise en place de cette réorganisation aurait manqué de cohérence et l'interprétation des résultats aurait été difficile, les réponses fournies risquant de se référer tantôt à l'ancien cadre de travail, tantôt au nouveau cadre.

Le FOREm en a conclu qu'une enquête menée avant le premier trimestre 2017 ne serait pas pertinente et a
planifié celle-ci en conséquence.

Un travail complet a été réalisé, en partenariat avec le Service externe pour la prévention et la protection au
travail sur la méthodologie et la définition du profil professionnel qui sera utilisé pour cette enquête.

Ces éléments sont actuellement concertés avec les organisations syndicales en interne et les travaux préparatoires sont en passe d'être terminés. Il est actuellement prévu de lancer l'enquête au deuxième trimestre 2017.

Les résultats ne sont pas destinés à être diffusés, car il s'agit d'un outil de gestion à usage interne du FOREm, fruit d'une longue concertation au niveau syndical tout au long du processus.

Néanmoins, une analyse de ces résultats sera produite par le FOREm. Je ne manquerai pas, lorsque les grandes tendances de celle-ci me seront communiquées, de vous en faire part.


Réplique de la Députée M. VANDORPE

 

J'entends bien que l'enquête sera réalisée prochainement, pour le dire sans donner de date effective. Je pense néanmoins qu'il ne faut plus attendre éternellement même si, en effet, l'évaluation qui avait été faite à l'époque avait ses limites. On en avait discuté ; il est vraiment temps d'agir et de ne plus laisser traîner. Si des malaises persistent, il faut pouvoir les faire évoluer et changer les difficultés auxquelles les travailleurs pourraient être confrontés.

J'attends donc impatiemment les grandes tendances qui en ressortiraient, en espérant encore une fois que les
choses seront mises en place pour ne plus avoir de telles difficultés.

J'espère aussi que vous reviendrez vers moi automatiquement. Sinon, je ne manquerai pas de revenir moi-même vers vous.
 

Actions sur le document