Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales La nouvelle marque pour les produits agricoles

La nouvelle marque pour les produits agricoles

5 février 2018 | Question orale Fr. DESQUESNES au Ministre COLLIN - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


Depuis 2015, l’avenir de la pastille Agriculture de Wallonie demeure incertain suite à une enquête des services de la Commission européenne. Dans l’attente de la décision définitive des autorités européennes, l’APAQ-W a décidé de suspendre toute les diffusions promotionnelles. Les producteurs qui utilisaient la pastille ont été prévenus par courrier, ils peuvent cependant écouler leurs stocks d’étiquettes portant la pastille.
Lors d’un récent reportage sur une chaine régionale, l’APAQ-W indiquait le lancement prochain d’une nouvelle pastille conforme au prescrit européen.


Monsieur le Ministre :


- Pouvez-vous faire le point sur le lancement de cette nouvelle marque ? Quelles en seraient le fondement légal, le cadre et les principes de mise en œuvre ?
- Des campagnes de promotion sont-elles programmées afin de la faire connaitre auprès du grand public ? Un budget est-il d’ores et déjà prévu ?
- Des partenariats avec le secteur privé sont-ils envisagés ?

Je remercie d’avance, Monsieur le Ministre, pour ses réponses.

 

Réponse du Ministre R. COLLIN 

 

Monsieur le Député, l'APAQ-W travaille effectivement au lancement d'une nouvelle marque baptisée « Agriculture locale » dont le visuel se rapproche de l'ancienne pastille « Agriculture de Wallonie ». Il s'agit en effet d'une de ses missions prévues dans le Code wallon de l'Agriculture.

La marque a été déposée à l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle en tant que marque de certification conformément au règlement 2015/2424.

La marque sera octroyée sur base de certains critères dont le principal consiste en un double rayon kilométrique d'approvisionnement en matières premières et de commercialisation du produit fini. Ces critères ont été définis en concertation avec le Collège des producteurs de manière à ce que la future pastille conjugue le respect du droit européen, les missions de l'Agence et les attentes du monde agricole.

Le suivi du respect de ces conditions sera assuré par un organisme certificateur indépendant.

Une campagne d'information est prévue, mais ne pourra avoir lieu tant que le logo n'a pas fait l'objet d'un accord de la Commission. La notification est d'ailleurs en cours avec l'aide d'un cabinet d'avocats spécialisé.

Un budget a été prévu en ce sens dans le plan opérationnel 2018 de l'APAQ-W. Des partenariats pourront être envisagés en fonction des opportunités, notamment avec la grande distribution, comme cela avait été le cas pour « Agriculture de Wallonie ».


Réplique du Député F. DESQUESNES

 

Merci, Monsieur le Ministre, pour cette réponse très précise. « Agriculture locale » sera donc le slogan que pourra utiliser l’ensemble des opérateurs dans le secteur, à la fois agricole, et également de la transformation. Je suppose que c’est bien cela.

Le seul élément déclencheur que nous attendons aujourd’hui, c’est un feu vert des autorités européennes,
concurrence et agriculture mélangées, je suppose.
 

Actions sur le document