Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales La pénurie d’effectifs dans les cantonnements du Département de la Nature et des Forêts

La pénurie d’effectifs dans les cantonnements du Département de la Nature et des Forêts

5 février 2018 | Question orale de J. ARENS au Ministre COLLIN - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,

 

Le Département de la Nature et des Forêts accomplit un travail journalier essentiel pour la préservation d’une des richesses les plus magnifiques de notre région. Cependant ses agents sont confrontés au respect de procédures de plus en plus consommatrices de temps alors que le cadre du service n’est pas complet.
Dernièrement c’est le cantonnement d’Habay qui tirait la sonnette d’alarme suite au départ à la retraite du chef de cantonnement, du C1 d’encadrement et d’un gradué. Au niveau des triages, 5 postes sur 13 seront vacants fin de l’année et, à cette heure, une seule déclaration de vacance a été publiée pour un triage. Au total, sur 18 postes prévus au cadre de ce cantonnement 9 seront vacants au 1er juin.


On comprend aisément que dans ces conditions, les services du DNF ont de plus en plus de mal à accomplir les missions dont ils sont chargés. Ceci aura des répercussions importantes, on citera notamment : la mise en péril des ventes de bois pour plusieurs communes pour lesquelles cette rentrée est essentielle, l’impossibilité de suivre les travaux et l’impact sur la chasse, avec impossibilité de suivre les dégâts, d’élaborer les plans de tirs,…
Il est urgent, Monsieur le Ministre, de procéder aux engagements nécessaires afin de compléter le cadre.

Monsieur le Ministre :


- Pouvez-vous faire le point sur la situation des cantonnements en Wallonie ? Combien de postes sont-ils actuellement vacants ?
- Allez-vous prendre les mesures nécessaires afin de compléter le cadre ? Dans l’affirmative, pouvez-vous nous fournir un calendrier de ces engagements ?
- Garantissez-vous que le bon fonctionnement des missions confiées au DNF sera assuré, notamment pour les ventes de bois ?
- Pour la situation plus particulière du cantonnement d’Habay, quelles mesures spécifiques allez-vous prendre ?

D’avance je vous remercie pour vos réponses,

 

Réponse du Ministre R. COLLIN 

 

Monsieur le Député, on ne peut nier qu'un certain nombre de postes sont effectivement vacants ou le seront prochainement au sein du Département de la Nature et des Forêts. Cela impacte évidemment en particulier certains cantonnements, dont celui d'Habay-la-Neuve.

Je rappellerai qu'actuellement environ la moitié du personnel du DNF bénéficie toujours du statut dit « service continu » et que, en conséquence, les gardes forestiers et chefs de cantonnement sont remplacés « automatiquement » dans les limites des réserves disponibles.

Pour les gardes forestiers, l'examen de recrutement se termine et l'appel à candidature pour les postes vacants aura lieu dans quelques semaines. Pour les chefs de cantonnement, une réserve est toujours valide et plus
particulièrement pour le cantonnement de Habay. Dans la mesure où l'appel à mutation a été infructueux, le
recrutement est en cours.

Par ailleurs, en ce qui concerne les postes de chef de brigade C1, une procédure de désignation va être initiée
sous peu afin d'obtenir la promotion sur les postes non pourvus, soit près de la moitié de ces postes
d'encadrement.

Enfin, certains problèmes devraient tout de même subsister pour les postes administratifs, mais, dans le cadre de la norme de recrutement actuelle, le DNF s'efforcera d'y pallier par la mobilité interne.


Réplique du Député J. ARENS

 

Je remercie le ministre pour sa réponse.

Parmi les différents recrutements, l'un est vraiment en cours, ce qui est essentiel pour nous.

Je vais aussi insister pour que l'on puisse avoir de bonnes concertations afin d'éviter les problèmes que nous avons connus au cours des dernières années, notamment en ce qui concerne les clôtures et d'autres éléments pour assurer la sécurité et le respect des cultures des agriculteurs.


 

Actions sur le document