Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales La peste porcine africaine

La peste porcine africaine

18 octobre 2018 | Question orale de Fr. DESQUESNES au Ministre COLLIN - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


Il y a un peu plus d’un mois, le premier cas de peste porcine africaine était découvert dans la région d’Etalle.
Monsieur le Ministre :


- Pouvez-vous faire le point sur l’état de la propagation de la maladie ?
- Vous aviez indiqué que la zone restreinte était de 3.138 hectares. Cette zone peut-elle être considérée comme définitive et dans l’affirmatif, l’installation des clôtures va-t-il pouvoir commencer ?
- Vous aviez indiqué que dans la zone confinée et aux alentours, l’ensemble des sangliers serait éliminé. Les dispositions sont-elles prises afin d’entamer dès que possible cette éradication ?
- Certains en France avaient plaidé pour l’installation d’une clôture à la frontière belgo-française. Les autorités françaises ont-elles suivi ?
- Les investigations concernant l’origine de la maladie ont-elles pu avancer ? Une nouvelle thèse : l’introduction via le camp militaire de Lagland à Arlon. Cette piste a-t-elle pu être explorée ?
- Une attention est portée sur le marais de 65 hectares car il pourrait contenir plusieurs cadavres de sangliers. Disposez-vous d’informations sur l’identification de ce premier cas ?
- Un centre de prélèvement a été installé dans un hangar du district routier de Virton. L’ensemble des cadavres retrouvés est-il dirigé sur ce centre ? Les mesures de sécurité sont-elles prises ?
- Concernant les producteurs porcins les mesures compensatoires sont-elles activées ? Une coordination est-elle assurée afin qu’ils soient rapidement indemnisés et accompagnés? La zone restreinte définie, pourront-ils reprendre leur activité ou celle-ci demeurera-t-elle soumise à des conditions ?
- Pouvez-vous faire le point sur la sylviculture et le tourisme. Pour le premier, les exploitants forestiers peuvent-ils accéder aux parcelles ? Pour le second, des activités alternatives ont été développées une large information a-t-elle pu être faite sur celles-ci ?
- Enfin pouvez-vous faire le point sur les contacts avec l’Union européenne ?

Je remercie d’avance, Monsieur le Ministre, pour ses réponses.

 

Réponses et répliques voir lien ci-dessous : 

nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2018_2019/CRIC/cric21.pdf

 

 

Actions sur le document