Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales La peste porcine africaine

La peste porcine africaine

5 novembre 2018 | Question orale de Fr. DESQUESNES au Ministre COLLIN - Réponse disponible

 
Monsieur le Ministre,


Dans ce dossier, ces derniers jours auront été marqué par l’installation de clôtures afin d’éviter la dispersion des sangliers en-dehors de la zone noyau. Il est prévu d’installer 18 km de clôtures.
Parallèlement, comme l’avait déjà souligné un collègue, des problèmes voient le jour dans l’écoulement des produits issus de la chasse dans le secteur de la distribution.


Monsieur le Ministre :


- Pouvez-vous faire le point sur l’état de la propagation de la maladie et le nombre de cas confirmés ?
- Pouvez-vous faire le point sur l’installation des clôtures de confinement ? Une réflexion était en cours concernant le clôturage du nord de la zone, la section où l’autoroute E 411 ne fait plus naturellement barrage. Celle-ci est-elle aboutie ?
- Comment sera organisée la surveillance des possibles lieux de passages ?
- La gestion de la crise par la République tchèque est citée en exemple et a inspiré la gestion de la crise en Wallonie, on sait que pour surveiller les populations dans la zone infectée, les autorités tchèques ont eu recours à des drones et des caméras spéciales. Une surveillance de ce type est-elle envisagée en Wallonie ?
- Les chasseurs ont émis le souhait de recevoir une indemnisation qui porterait non seulement sur la destruction mais aussi sur le travail logistique fourni (l’enlèvement des cadavres, la désinfection et le transport). Vous avez indiqué travailler sur un projet d’arrêté afin de répondre à cette demande. Pouvez-vous nous présenter les mesures qui seront prises dans cet arrêté et les actions qui ouvriront le droit à une indemnisation ?
- Le 26 octobre dernier, une formation en biosécurité était dispensée par le docteur vétérinaire dirigeant le centre de prélèvement de sangliers de Virton à l’attention des chasseurs qui seront impliqués dans les première et deuxième zone (zone noya et zone tampon). Combien de chasseurs ont participé à cette formation ? Quand commenceront-ils seront-ils impliqués dans ces deux zones ? D’autres formations sont-elles prévues à l’attention de l’ensemble des chasseurs chassant en Wallonie ?
- L’enquête sur les causes de l’arrivée de la maladie a-t-elle pu évoluer ?
- Quelles mesures envisagez-vous pour rendre la confiance au consommateur envers les produits issus de nos forêts ? Certaines grandes surfaces ont mis en avant le fait que leurs produits venaient de l’étranger, envisagez-vous de rencontrer le secteur de la distribution afin qu’ils soutiennent nos produits ?
- Pouvez-vous enfin faire le point sur le dossier au niveau européen ? Le Parlement vient d’adopter une position concernant le projet de budget et on peut noter qu’un budget de 50 millions d’euros est prévu pour aider les pays touchés par la peste porcine africaine (ppa). Si ce montant devait être confirmé, voire augmenté, il devrait être partagé entre les nombreux pays, notamment de l’est de l’Europe, touchés par la ppa. Pouvez-vous nous indiquer quels seront les critères de répartitions ?

Je remercie d’avance, Monsieur le Ministre, pour ses réponses.

 

Réponses et répliques voir lien ci-dessous : 

nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2018_2019/CRAC/crac26.pdf

 

 

 

Actions sur le document