Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales La réforme du logement public

La réforme du logement public

10 octobre 2017 | Question orale de P. BAURAIN à la Ministre DE BUE - Réponse disponible

 
Madame la Ministre,


Vous le rappeliez encore la semaine dernière, 40.000 familles sont en attente d'un logement social en Wallonie, et ce chiffre ne fait qu’augmenter d’année en année.


Pour trouver des solutions à ce problème criant de rareté de l’offre, vous annoncez d’abord plancher sur une « allocation-loyer » aux personnes sur liste d’attente, afin de leur permettre, en attendant d’obtenir un logement public, de louer dans le privé. L'idée, a priori louable, est de permettre une allocation qui compense cette différence de loyer privé-public, et donc qui apporte plus d’équité entre les différents types de locataires (locataires dans le public - locataires dans le privé).


Autre piste annoncée et envisagée par votre cabinet : isoler les logements existants pour réduire les charges pour les locataires, tout en augmentant le loyer pour compenser.

Le Gouvernement wallon envisagerait aussi de susciter les partenariats avec des promoteurs privés, pour la construction de logements sociaux.

Enfin, il serait également question de supprimer les quotas obligatoires de 10% de logements publics dans toutes les communes, et à la place, de mettre en place un cadastre wallon, pour répertorier les sites de Wallonie qui se prêteraient le mieux à la construction de nouveaux logements (présence de services publics en suffisance, transports en commun,…)

Vous deviez rencontrer pour la première fois les représentants du secteur du logement la semaine dernière, en vue de leur présenter plus en détail vos pistes de travail. Pourrait-on dès lors à notre tour, en tant que parlementaires, vous entendre plus en profondeur sur ces pistes ?

Qu’est-il ressorti de cette réunion de travail ? Comment vos propositions de réforme du logement social et pistes de travail sont-elles accueillies sur le terrain ?

A ce stade, vous êtes-vous déjà fixé un calendrier de travail pour aboutir en ces divers dossiers ? Quand pourra-t-on en particulier disposer du cadastre des sites de Wallonie qui se prêteraient le mieux à la construction de nouveaux logements ?

Disposez-vous déjà de chiffres relatifs à l’impact budgétaire que ces différentes pistes pourraient engendrer ?


Je vous remercie d’avance pour vos réponses

 

Réponses et répliques voir lien ci-dessous : 

nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2017_2018/CRIC/cric15.pdf

 

 

 

 

Actions sur le document