Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Savine Moucheron

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Valentine BOURGEOIS

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales La route Pairi Daiza

La route Pairi Daiza

01 avril 2019 | Question orale de V.WAROUX au Ministre DI ANTONIO

Monsieur le Ministre,


Récemment, Inter-Environnement Wallonie a remis un avis négatif dans le cadre de l’enquête publique pour la route « Pairi Daiza ».
La Fédération des associations environnementales dénonce l’inopportunité du projet de tronçon routier au regard de son impact néfaste majeur, tant au niveau local que global. Son inadéquation avec l’enjeu climatique et l’indispensable modification en profondeur du système de mobilité actuel est pointée. Le caractère lacunaire de la notice d’évaluation des incidences est dénoncé, car la concrétisation du projet induira, selon IEW, des incidences locales dommageables sur les activités agricoles et sylvicoles, les émissions de gaz à effet de serre que ce soit lors la création du projet que lors de l’utilisation du tracé,…
IEW déplore l’absence d’étude de mobilité globale dans la région, et adresse une série de recommandations pour décourager autrement la traversée des villages et encourager les moyens de transports alternatifs. Elle souligne qu’il existe un « biais potentiel dans le soutien au projet routier par le parc lui-même sachant que celui-ci trouve un intérêt économique à soutenir l’accessibilité routière, bénéficiant d’une rentrée financière de 7€ par place de parking, parking qui serait lui-même passablement élargi. A l’inverse, l’accessibilité ferroviaire ne permet pas au parc d’accroitre ses ressources financières. »
Enfin, l’utilisation de deniers publics au service du développement d’une entreprise privée pose question en matière de bonne gouvernance.
Monsieur le Ministre :
- Vos services ont-ils pris connaissance de l’avis de l’IEW ? En sera-t-il tenu compte ? Dans quelle mesure ? Partagez-vous certaines de leurs observations ?
- Une étude d’impact environnemental globale, avec un volet mobilité, sera-t-elle demandée à l’entreprise privée ?
- Où en est ce dossier et quelles sont les prochaines étapes ?

Je vous remercie pour vos réponses.

 

 

Actions sur le document