Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales La validation des compétences des travailleurs de Caterpillar sur le site carolo

La validation des compétences des travailleurs de Caterpillar sur le site carolo

21 mars 2017│Question orale de M. VANDORPE à la Ministre TILLIEUX - Réponse disponible

Madame la Ministre,

Le dossier de la fermeture annoncée de Caterpillar-Belgium suit son cheminement. Au cours des derniers jours, les ouvriers, employés et cadres ont accepté les termes du plan social négocié par leurs représentants avec la direction. Non sans amertume, déchirement, résignation…
Les partenaires sociaux et le gouvernement devaient évidemment respecter la procédure Renault. Cependant, dès l’annonce de l’intention de fermeture de l’usine carolo, nous nous sommes tous inquiétés des possibilités de reconversion des travailleurs menacés dans leur emploi. Bon nombre d’entre eux ont acquis leur savoir-faire et leur expérience dans l’entreprise, sans forcément disposer des diplômes et qualifications relatives aux métiers qu’ils exercent depuis des années dans l’entreprise.
Nos procédures de validation des compétences peuvent constituer à cet égard une planche de salut. C’est avec beaucoup d’intérêt que nous avons pris connaissance de la réunion que vous avez eue avec le FOREm, les syndicats, le groupe d’experts chargé du redéploiement de ce bassin d’emploi. Une des options serait d’organiser des validations de compétences sur le site carolo, sans attendre la mise en place des cellules de reconversion.
Pouvez-vous en dire plus ?
- Cette démarche serait-elle totalement indépendante de la mise en place et du fonctionnement des cellules de reconversion ?
- Les épreuves se dérouleraient-elles dans les installations actuelles du groupe multinational, avec la possibilité de recourir à son matériel de production ? Un accord est-il conclu à cet égard avec la direction ?
- A-t-on déjà répartorié les travailleurs et les types de métiers concernés par cette démarche ?
- Quel est le calendrier envisageable pour passer à l’acte, dès lors que nous ne sommes pas tributaires de la mise en place des cellules de reconversion ?

Je vous remercie pour vos réponses.

 

Réponse de la Ministre E. TILLIEUX 

 

Madame la Députée, la démarche s'inscrit dans l'anticipation des mesures d'accompagnement et de formation à mener par la cellule de reconversion. Au regard de l'urgence et de l'ampleur du dossier, certaines mesures, dont la validation des compétences des travailleurs, sont étudiées, et ce, en concertation avec les organisations syndicales et la direction de Caterpillar, surtout pour en vérifier la faisabilité avant les licenciements et en utilisant le site et le matériel de Caterpillar.

Les organisations syndicales et la direction ont marqué leur accord sur le lancement de ces actions de validation des compétences qui pourraient dès lors avoir lieu sur le site. Une première visite des installations par des experts de la validation des compétences a lieu ce vendredi 17 mars pour les conducteurs de chariot élévateur.

L'utilisation de l'équipement de l'entreprise doit cependant être formalisée dans une convention, en voie en préparation, sous la coordination du consortium de validation des compétences.

Les contacts préalables entre les experts de la validation des compétences et les services RH et formation de Caterpillar ont déjà permis d'identifier quelques profils de métiers qui pourraient être validés, en comparant les référentiels établis par le consortium de validation des compétences aux profils de fonctions de l'entreprise.

Une première série de métiers sont d'ores et déjà ciblés comme prioritaires et pourraient faire l'objet d'actions rapides sur le site de Gosselies. Sont concernés les conducteurs de chariot-élévateur frontal et de gerbeur électrique, les mécaniciens d'entretien industriel et les tuteurs en entreprise.

D'autres métiers disposant de référentiels établis par le consortium pourront aussi être valorisés dans l'offre
courante des centres de validation des compétences. Il s'agit des métiers de tuyauteur industriel, de technicien en systèmes d'usinage, de peintre industriel, d'opérateur de ligne industrielle, de mécanicien automaticien et de
tôlier industriel.

Les premières épreuves de validation pourraient intervenir dès le mois d'avril pour les conducteurs de chariot élévateur. Un plan de travail reprenant l'ensemble des métiers assorti d'un calendrier très précis est maintenant en cours d'élaboration.

Je vous remercie.


Réplique de la Députée M. VANDORPE

 

Je vous remercie. Je trouve que ces nouvelles sont vraiment rassurantes dans le malheur que vivent ces ouvriers. Le fait d'avoir pris les choses en main et de pouvoir avancer en parallèle de la procédure Renault est très positif. J'espère que ce projet pourra évoluer et amener un bénéfice pour de nombreux ouvriers de Caterpillar.
 

Actions sur le document