Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Clotilde LEAL LOPEZ

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales Le Jet Vapor Deposit

Le Jet Vapor Deposit

21 juin 2016 | Question orale de Marie-Dominique SIMONET au Ministre MARCOURT - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,

 

Le « Jet Vapor Deposit » (JVD) est une première mondiale qui, selon divers observateurs, va permettre de réellement révolutionner le revêtement de l’acier.

C’est un processus sur lequel on travaille de longue date, qui est l’aboutissement d’une longue recherche, soutenue de manière remarquable par la Région wallonne.

Comme vous le précisiez il y a d’ici un an, c’est le site de Kessales qui a été retenu et qui deviendra ainsi « le théâtre de la première industrialisation mondiale du processus JVD ».

Monsieur le Ministre, on sait que les travaux visant à la construction de cette nouvelle ligne de galvanisation ont débuté il y a plusieurs mois déjà. J’aurais aimé faire le point aujourd’hui sur l’état d’avancement de ces travaux, vu l’importance du lancement de la ligne, notamment en termes d’emplois. En effet, l’exploitation de cette nouvelle ligne devrait représenter environ 17 équivalents temps plein.
Où en sommes dans l’avancement des travaux ?
Les résultats des premiers tests effectués sont-ils positifs ?

Le lancement effectif de la ligne est, aux dernières nouvelles, prévu « pour le deuxième semestre 2016 ». Cette échéance est-elle toujours d’actualité ? Le cas échéant, pouvons-nous nous attendre à un lancement de la ligne dans les semaines à venir ou au contraire, le lancement devrait-il intervenir davantage à la fin du semestre ?

Par ailleurs, on sait que cette nouvelle technologie sera particulièrement intéressante pour le secteur automobile, puisque des voitures plus légères et écologiquement responsables pourront être développées. On mentionnait, il y a un an, des contacts avec des constructeurs automobiles.
Des pré-commandes ont-elles déjà été passées ?

D’avance, je vous remercie pour vos réponses.

 

Réponse du Ministre J.-C. MARCOURT 

 

Madame la Députée, le projet JVD consiste dans l'industrialisation en première mondiale sur le site d'ArcelorMittal Liège, un nouveau procédé de revêtement d'acier via la vaporisation sous vide de zinc.

Ce projet est mené par ARCEO qui est une joint venture entre la Sogepa et ArcelorMittal, en étroite collaboration avec le CRM Group, concepteur de cette nouvelle technologie et avec ArcelorMittal Liège, utilisateur de l'installation.

Entamés en juin 2014, les travaux de construction du module sont à présent terminés. Ils ont été menés en
respectant le budget alloué et dans le temps annoncé.

Les premiers essais sont en cours. Ils ont déjà permis de valider une grande partie des solutions techniques et de démontrer que l'installation fonctionne globalement.
C'est donc positif. Il reste bien entendu de nombreux points à affiner, des réglages à faire, des automatismes à
développer. En parallèle, un vaste programme de formation des opérateurs est en cours.

Il est dès à présent possible de produire des échantillons produits « prototypes » pour des clients potentiels, afin qu'ils puissent lancer leurs procédures d'homologation interne. Les premières demandes concrètes de constructeurs automobiles, mais aussi de clients d'autres secteurs sont en cours de traitement et de validation.

En ce qui concerne la mise en service opérationnelle, je maintiens que c'est dans le deuxième semestre. Il appartient maintenant à ArcelorMittal de nous communiquer la date. Mais il est clair que ce sera, à mon avis, à la jonction dans le courant de l'automne de cette année.


Réplique de la Députée M.-D. SIMONET

 

Je remercie M. le Ministre pour ces informations et l'évolution positive du dossier.

On se réjouit de la réelle mise en œuvre et de ce que les déclarations d'intérêt des constructeurs automobiles
sont plus que des déclarations d'intérêt, qu'il y a donc vraiment des demandes.

Comme vous l'avez dit, c'est vrai, il faut encore faire valider le matériau et comme il est innovant, c'est intéressant d'y travailler dès à présent.
 

 

 

Actions sur le document