Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Savine Moucheron

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Valentine BOURGEOIS

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales Le Pont des Trous à Tournai

Le Pont des Trous à Tournai

01 avril 2019 | Question orale de V.WAROUX au Ministre DI ANTONIO

Monsieur le Ministre,


Récemment, vous avez annoncé à propos du Pont des Trous à Tournai, qu’il ne serait pas reconstruit sur base du projet « Bastin », surnommé « Mc Do ». Pour rappel, il est prévu de démolir ce patrimoine pour permettre le passage de bateaux plus imposants.


Pour avoir régulièrement mis en garde contre cette esquisse en raison de son absence de jonction entre les deux rives, et donc son inutilité fonctionnelle, son coût pour être juste un objet décoratif, la difficulté d’entretien des « creux » de ces arches, et une esthétique non respectueuse du caractère médiéval, je ne peux que saluer ce retour au bon sens.


Je salue la pression citoyenne et l’attention d’Icomos (UNESCO), ainsi que l’écoute de représentants politiques de terrain.


Toutefois, je nourris quelques craintes quant à la poursuite des événements. J’espère que cette mobilisation pour ce patrimoine remarquable ne laissera pas place au « grand vide » du XXIe siècle.
Il semble important de rassurer la population. Dès lors, Monsieur le Ministre :


- Vous avez annoncé un délai de maximum un an entre la démolition du pont actuel et la reconstruction. Quelle garantie avons-nous du respect de ce délai ? Sera-t-il adapté ?
- Peut-on estimer le coût prévu pour la reconstruction sur le « modèle médiéval élargi », isolément des autres aménagements ? Le coût de reconstruction « classique » ou moderniste sera-t-il pris en charge par les budgets européens, comme le reste du projet, ou wallons ? De quelle garantie disposons-nous de la disponibilité de ce budget sous la législature suivante, quelle que soit sa couleur ?
- Quel processus sera mis en place pour le choix d’une nouvelle esquisse, qualitative et partagée par les Tournaisiens ? Comment éviter l’écueil des ateliers participatifs « Autour du pont », réservés à un petit nombre et qui auraient été volontairement orientés ? Quel niveau de pouvoir sera à la manœuvre pour ce choix ? La Région wallonne ou la Ville ?

Je vous remercie.

 

Actions sur le document