Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales Le programme « Erasmus pour jeunes entrepreneurs » en Wallonie

Le programme « Erasmus pour jeunes entrepreneurs » en Wallonie

26 septembre 2017 | Question orale de I. MOINNET au Ministre JEHOLET - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


Depuis 2009, le programme « Erasmus pour jeunes entrepreneurs » permet aux futurs entrepreneurs d'acquérir des meilleures compétences pour créer leur entreprise grâce à la mobilité européenne. Des nouveaux entrepreneurs se voient ainsi offrir la possibilité d'acquérir ou d’échanger des connaissances et des idées entrepreneuriales avec un entrepreneur expérimenté dans un autre pays de l’UE pendant une période de 1 à 6 mois, partiellement financée par la Commission européenne.


Le 29 juillet dernier, le journal L’Avenir consacrait un article à ce programme. On y apprend notamment que 93 % des nouveaux entrepreneurs et 86 % des entrepreneurs d’accueil ont déclaré que l’échange a contribué au développement de leurs activités. « Erasmus For Young Entrepreneurs » contribuerait également à initier des coopérations à long terme entre les entrepreneurs, faciliterait l’internationalisation de leurs activités et solidifierait les projets de création d’entreprise des jeunes.


Pourtant, aucun des 9 points de contacts du programme en Belgique ne se trouve en Wallonie. Sept sont situés à Bruxelles et deux à Gand.


Monsieur le Ministre,


- La Wallonie est-elle impliquée dans le programme « Erasmus pour jeunes entrepreneurs » ? Des jeunes entrepreneurs wallons y ont-ils participé ? Des collaborations ont-elles été établies entre ce programme, l’AEI, les incubateurs de start-ups étudiantes, les intercommunales de développement économique, le plan Marshall, etc. ?
- Pourquoi la Wallonie ne dispose-t-elle pas de point de contact pour ce programme sur son territoire ? Y remédie-t-on ?
- Plus généralement, quels sont les objectifs et les dispositions mises en œuvre pour favoriser la mobilité internationale de nos jeunes entrepreneurs ?

D’avance je vous remercie pour vos réponses,

 

Réponse du Ministre JEHOLET 

 

Madame la Députée, la Belgique est impliquée dans le programme « Erasmus pour jeunes entrepreneurs » et a travers celle-ci, nos jeunes entrepreneurs wallons ont accès a tous les points de contact belges ou d'un autre État membre lorsqu'ils souhaitent participer au programme ou obtenir des informations. Le programme est organisé sur un plan national même si les points de contact sont régionaux.

Aucune collaboration n'a été établie entre ce programme, l'AEI, les incubateurs de start-up étudiantes, les intercommunales de développement économique ou le plan Marshall.

Vous me posez la question : « Pourquoi la Wallonie ne dispose-t-elle pas de point de contact pour ce
programme sur son territoire ? » Actuellement, la Wallonie ne dispose plus de point de contact wallon pour le programme. Il y a quelques années, la Wallonie avait un point de contact assuré par l'AWEx d'abord et par le BEPN ensuite. Ces deux organismes ne se sont soit pas portés candidats pour renouveler un mandat comme point de contact, soit ne l'ont pas obtenu via l'appel a candidatures organisé par la Commission européenne.

Les points de contact actuels arrivent en fin mandat en 2018 ou 2019. La mise en place d'un nouveau point de contact wallon et la collaboration avec un point de contact existant seront dès lors étudiées.

Plus généralement, vous me posez la question : « Quels sont les objectifs et les dispositions mises en œuvre pour favoriser la mobilité internationale de nos jeunes entrepreneurs ? ». Parallèlement a ce programme européen, il existe d'autres possibilités de bourses qui visent des objectifs assez similaires.

Les bourses Entrechok visent a offrir aux jeunes de Wallonie et de Bruxelles de 20 a 35 ans la possibilité de réaliser une mission internationale leur permettant de les aider dans la définition, l'amélioration et le perfectionnement de leur projet entrepreneurial au sens large. Il existe également des bourses de WallonieBruxelles International - Stages en entreprise a l'étranger pour jeunes créateurs d'entreprises. Il existe
également des bourses linguistiques, afin de préparer nos futurs entrepreneurs aux langues étrangères.

Mon objectif est de contribuer a remettre la capacité d'entreprendre de la jeunesse au centre de l'action publique et de développer un environnement favorable a l'entrepreneuriat, en soutenant les jeunes entrepreneurs et en offrant un contexte qui facilitera l'éclosion de nouvelles idées et de création d'entreprises. Ce programme européen est particulièrement en lien avec ces objectifs. Dès lors, j'y apporterai une attention particulière, ainsi qu'a tous les dispositifs destinés a ce public qui me semble prioritaire aujourd'hui.


Réplique de la Députée I. MOINNET

 

Merci, Monsieur le Ministre, pour vos éléments de réponse. Je note positivement qu'a l'avenir, il y aurait éventuellement des possibilités d'avoir un point de contact en Wallonie via un nouvel appel a projets. Par cette question, je voulais principalement attirer votre attention sur les nombreuses possibilités qu'offrent les programmes « Erasmus Plus », bien au-dela de la mobilité des étudiants du supérieur. Je serai attentive a ce que tout ce programme soit mis en place dans les prochains mois via un nouveau point de contact wallon.
 

 

Actions sur le document