Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales Le Projet d'avenant au contrat de gestion du Parc d’Aventures Scientifiques (PASS) à Frameries

Le Projet d'avenant au contrat de gestion du Parc d’Aventures Scientifiques (PASS) à Frameries

6 novembre 2018 | Question orale de M.-D. SIMONET au Ministre JEHOLET - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,

 

L’ordre du jour du gouvernement du 18 octobre a prévu un avenant au contrat de gestion du Parc d’Aventures Scientifiques (Le PASS) à Frameries.

Pour rappel, le PASS a été inauguré en mai 2000. S’il a connu un décollage difficile à ses débuts, il affiche désormais un niveau de fréquentation en progression : 120.430 visiteurs en 2017 contre 108.960 en 2016 et 110.590 en 2015.

Le 13 mars 2018, Sudpress indiquait que la situation financière du parc était saine, et que le musée vivant des sciences de Frameries – dont la Région wallonne reste l’actionnaire principal – présente aujourd’hui un bilan positif.

- En quoi consiste l’avenant au contrat de gestion du PASS précisément ?
- A combien s’élèvent les montants de subvention du PASS par la Région ?
- Quel est le public cible ? Avez-vous des données précises concernant sa fréquentation, tant par des particuliers que dans le cadre scolaire ?
- De manière générale, quel est votre avis sur cet outil ?

Je vous remercie d’avance.

 

Réponse du Ministre JEHOLET 

 

Madame la Députée, l’avenant au contrat de gestion approuvé par le Gouvernement du 18 octobre dernier que vous évoquez ne contient pas de modifications majeures, mais seulement des modifications de forme puisqu’il prévoyait deux Vice-présidents, ce qui est contraire au décret gouvernance. On est donc revenu à une seule vice-présidence.

Rien d’autre n’a été modifié. Concernant la subvention PASS 2018 pour la Wallonie, hors financement pour des missions spécifiques comme la semaine du numérique par exemple, on est à 3 607 000 euros.

Il est vrai que le PASS a connu un parcours difficile, mais l’équipe en place a déployé de gros efforts pour revenir à l’équilibre. La direction et les employés, mais on pourrait aussi associer les autorités qui sont en charge du dossier, ont pour cela fait preuve de créativité et de flexibilité, ce dont je les remercie vivement, car la mission du PASS est importante. Je partage tout à fait cette vision des choses avec vous.

En effet, sensibiliser les jeunes aux sciences et aux métiers qui y sont liés est la seule façon de les attirer vers les filières scientifiques et donc certains métiers en pénurie et l’on sait combien c’est difficile, donc le rôle du PASS est d’autant plus important. Cela les aide aussi à mieux comprendre l’environnement dans lequel ils vivent et à s’adapter à ce que pourra être demain. C’est aussi cela le PASS.

Son public est aujourd’hui essentiellement scolaire, mais cela ne signifie pas qu’il n’est pas accessible au grand public et je vous invite, si ce n’est déjà fait, à le visiter, mais je suis certain que vous l’avez déjà fait à de nombreuses reprises. On y apprend à tout âge et quelle que soit sa formation ou son domaine d’activités et, tout cela, de façon très ludique.

Nous n’avons pas encore les chiffres de fréquentation définitifs pour 2018, mais l’on peut se douter, malheureusement, que la météo exceptionnellement clémente du printemps, de l’été, de l’automne a peut-être incité un public à se rendre dans des endroits plus ouverts, plus à l’extérieur, des endroits de baignade que dans des musées interactifs tels que le PASS. Le temps de fréquentation pourrait s’en trouveraffecté, mais ce sont les aléas de la météo. En attendant, le public scolaire répond très positivement à l’offre du PASS.

Le comité d’accompagnement du contrat de gestion travaille main dans la main avec la nouvelle direction et l’équipe en place pour augmenter encore l’impact du PASS. Une des idées sur la table est de l’ouvrir encore davantage au grand public tout en maintenant la qualité scientifique des expositions et des ateliers proposés.

Dans une petite région, on le dit toujours, en Wallonie, je suis quand même surpris de voir qu’autant de personnes ne connaissent pas l’existence du PASS, que ce soit Monsieur et Madame Toulemonde, que ce soit des enseignants. Là, il y a encore un effort à faire peut-être d’information, de sensibilisation parce que c’est vraiment un outil qui a toute son utilité.

La preuve est qu’une synergie a pu être établie, sur le plan opérationnel, après quelques péripéties concernant la Maison des maths et du numérique et elle va donc se situer non loin du PASS. C’est un projet que porte la Fédération Wallonie-Bruxelles et il va vraiment y avoir des synergies, des collaborations renforcées avec le PASS et physiquement, situé aussi aux alentours du PASS et plus dans la maison initialement prévue à Quaregnon. Là aussi, c’est peut-être une façon de faire mieux connaître encore le PASS.

 

Réplique de la Députée M.-D. SIMONET 

 

Je remercie M. le Ministre pour sa réponse.

 

 

 

Actions sur le document