Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales Le projet de sécurisation des parkings routiers

Le projet de sécurisation des parkings routiers

07 février 2018 | Question orale de I. MOINNET au Ministre DI ANTONIO - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


Dans le cadre de la lutte contre le trafic d’êtres humains, le Ministre fédéral de l’Intérieur vient d’annoncer de nouvelles mesures dont la mise en place d’une surveillance de nuit sur plusieurs parkings autoroutiers en direction de la Côte. Cette surveillance sera assurée par la police avant de trouver une entreprise privée pour prendre le relais. En Wallonie, le parking de Grand-Bigard est évoqué.

Monsieur le Ministre :


- Pouvez-vous nous confirmer combien et quels sont les parkings wallons concernés par cette mesure ?
- Avez-vous été informé de cette initiative ?
- Une information sur cette action est-elle prévue avec les services de la SOFICO ?
- Le décès d’un migrant tentant de fuir un contrôle mené sur le parking de Jabbeke démontre que ce type d’opérations peut déboucher sur des situations dramatiques. Ne serait-il pas plus approprié de mettre en œuvre des actions de prévention ? Des garanties ont-ils été formulées sur la gestion de ces opérations afin de garantir la sécurité des transmigrants comme des utilisateurs des aires de stationnement ?

Je vous remercie pour vos réponses,

 

Réponse du Ministre C. DI ANTONIO 

 

Madame la Députée, l'administration, la SOFICO et moi-même n'avons pas été informés de cette décision émanant du ministre fédéral de l'Intérieur.

Cette annonce semble concerner, dans un premier temps, les parkings autoroutiers vers la côte en Région
flamande, mais je n'ai pas eu de précisions à ce sujet.

Je rappelle, en outre, que le maintien de l'ordre publie est de la compétence du ministre de l'Intérieur et des forces de police.

En ce qui concerne les compétences régionales de mon ressort, elles se limitent à l'infrastructure et à la gestion de celle-ci.

Les mesures prises sur les parkings autoroutiers de la Région wallonne résultent de discussions entre les gouverneurs des provinces, l'administration et la SOFICO avec la participation de mon cabinet.

Ces actions sont principalement d'ordre préventif pour améliorer la sécurité générale. Elles visent notamment l'élagage et le renforcement de l'éclairage existant pour faciliter le contrôle social ou organiser la circulation, l'espace et les clôtures sur les parkings.


Réplique de la Députée I. MOINNET 

 

Merci, Monsieur le Ministre pour vos réponses à mes questions.

Même si la compétence de police revient bien au ministre de l'Intérieur, M. Jambon, comme vous l'avez dit et qu'il faut combattre les réseaux de passeurs, je tiens à rappeler que les migrants sont avant tout des victimes qui recherchent une sécurité. On ne peut pas les criminaliser comme le fait le Fédéral, actuellement.

Afin de masquer l'échec lamentable de l'accueil et du traitement des demandes des migrants, ils se réfugient derrière une politique de répression qui flatte les plus bas instincts d'une partie de la population et ce n'est pas cela que l'on attend d'hommes et de femmes politiques.

Je vous remercie pour vos réponses.
 

 

Actions sur le document