Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales Le projet de taxe antidumping de Trump sur l’acier belge

Le projet de taxe antidumping de Trump sur l’acier belge

16 mai 2017 | Question orale de M.-D. SIMONET au Ministre MARCOURT - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


Le journal L’Echo et l’agence de presse Belga ont annoncé ce weekend la volonté du Président américain Trump d’imposer une taxe « antidumping » sur les importations d’acier en provenance de huit pays, dont la Belgique, vers le marché américain. Il s’agit de « l’acier plat carbone coupé à longueur » importé depuis l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la France, l’Italie, la Corée, le Japon, et Taiwan.


Je suis surprise tant par cette décision que par les raisons de la décision. Avec les études récurrentes de l’OCDE à propos du coût salarial en Belgique, je ne pensais pas que notre pays pourrait être ciblé par une taxe antidumping.
Selon la commission américaine du commerce international, la Belgique, ainsi que les sept autres pays mentionnés, vendraient l’acier concerné « sous un prix correct » aux Etats-Unis.

Monsieur le Ministre, avez-vous plus de précisions concernant les raisons qui motivent cette décision ? Selon « un porte-parole d’ArcelorMittal », les sites de Gand et de Liège ne seraient pas visés par la mesure. Connaissez-vous les sites qui en seront néanmoins ciblés, du groupe ArcelorMittal et mais également d’autres entreprises ?
Quelle part de la production d’acier belge et wallonne est concernée par cette taxe ? Quel serait l’impact de la taxe sur l’activité des sites visés et sur l’emploi ? Avez-vous pris des contacts en vue d’élaborer une stratégie pour contrer ces impacts ?


Plus largement, à l’heure où les grandes zones économiques semblent protéger davantage leur marché, quelle est la réaction de l'Europe ? Quels recours collectifs peuvent être envisagés, en particulier face à la taxe dont il est question ici ?

D’avance merci pour vos réponses.

 

Réponses et répliques voir lien ci-dessous : 

 

nautilus.parlement-wallon.be/Archives/2016_2017/CRIC/cric181.pdf

Actions sur le document