Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales Le redéploiement de Durobor

Le redéploiement de Durobor

28 novembre 2017 | Question orale de F. DESQUESNES au Ministre JEHOLET - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,

 

Le 26 juin dernier, les travailleurs de la gobeleterie Durobor à Soignies ont accepté le plan proposé par le candidat-repreneur néerlandais Herman Green.

Il s’agit d’un nouveau projet et d’un nouvel investisseur, comprenant le démarrage d’une nouvelle usine dont l’opérationnalité est prévue pour 2019. Un délégué CSC rappelait qu’en Europe, cela ferait environ 40 ans qu’il n’y a plus eu d’investissement dans une nouvelle usine verrière. Une certaine confiance dans l’avenir est donc permise.

Herman Green, nouveau patron néerlandais de la nouvelle usine, évalue le projet à 35 millions d'euros, soutenu financièrement par la Région wallonne, via une intervention au capital de l’entreprise de la SOGEPA. Il s’agit prioritairement de repositionner Durobor dans les niches où l’entreprise peut performer.
La Région s’est engagée comme partenaire via une intervention de la Sogepa de 3 millions et un prêt de 3 millions. A cela s’ajouteront la classique prime à l’expansion économique ainsi que l’exonération du précompte immobilier pendant 5 ans sur l’outillage puisqu’il s’agira d’une toute nouvelle ligne de production.

L’objectif du repreneur est d’être à l’équilibre à la fin de l’exercice 2018.
Monsieur le Ministre, pouvez-vous donner des indications concernant le suivi du plan de l’entreprise ? Quels sont les engagements réciproques déjà réalisés, quels sont les prochaines étapes prévues dans la poursuite de cet ambitieux investissement ?

Enfin, le nouveau DUROBOR (« Durobor Glassware ») doit s’installer un nouvel ensemble immobilier qui serait localisé à Soignies ou à proximité dans la région du Centre dont l’entreprise sera locataire. Le montage précis de ce volet est-il arrêté ? Qui en sera l’opérateur ? Le choix du lieu de la nouvelle usine a-t-il été défini ? Quand débuteront les travaux ?

Je vous remercie d’avance.

 

Réponse du Ministre JEHOLET 

 

Monsieur le Député, le 14 juillet dernier, la société Durobor Glassware a été constituée. L'activité de la gobeleterie a été relancée sur la base d'un projet industriel, ambitieux. Les résultats du premier trimestre, à la suite de la reprise, donc juilletseptembre 2017, sont encourageants et nettement supérieurs aux prévisions. Le résultat net serait presque à l'équilibre. Un travail de restructuration est vraiment en train d'être mis en place et se traduit entre autres par un recentrage de la politique commerciale, une rationalisation des coûts, une dynamique d'équipe et une approche entrepreneuriale.

Les défis auxquels Durobor Glassware fait face sont principalement liés à l'héritage du passé. Le démarrage des activités s'est opéré dans un contexte post-PRJ où les relations humaines ont été quelques fois éprouvées.

Je pense qu’il est primordial aux yeux du repreneur, Herman Green, de regagner la confiance de l’ensemble des parties prenantes et de mettre en place une organisation en phase avec les nouveaux enjeux stratégiques.

Cela représente un réel changement et, de facto, une nouvelle culture et dynamique d’entreprise.

Le carnet de commandes est actuellement rempli grâce, notamment, à la loyauté des clients historiques.
L’équipe déploie ses meilleurs efforts pour les satisfaire dans les meilleurs délais, compte rendu des retards
accumulés au premier trimestre 2017, avant la PRJ.

La priorité, pour Herman Green, est de consolider et de développer la base de clients. Son objectif est de faire croître les ventes à destination des brasseries et de l’HORECA.

De nouveaux clients ont déjà prouvé leur confiance dans le nouveau projet en passant leur première commande.

Le premier exercice de Durobor Glassware se clôturera le 31 décembre 2018. L’objectif, au terme de cette période, est de tendre vers l’équilibre. Les partenaires financiers tant privés que publics suivent de près l’évolution des activités. La société dispose d’un capital de 6 millions d’euros entièrement libérés, d’une ligne bancaire de type factoring. À cela, s’ajoute des financements sous la forme de prêts et de leasings, lesquels seront libérés au fur et à mesure des besoins de la société et de l’état d’avancement de la construction de la nouvelle usine.

Le projet industriel d’Herman Green inclut la construction d’une toute nouvelle gobeleterie. Plusieurs terrains sur une surface de 6 hectares ont été étudiés à Soignies et dans la région du Centre. Des analyses techniques sont en cours et devraient permettre un choix définitif, peut-être et si possible d’ici la fin de l’année.

Les premiers investissements sont prévus en juin 2018. Un plan de formation sera également prévu pour le personnel.


Réplique du Député F. DESQUESNES

 

Je remercie M. le Ministre pour sa réponse plutôt bien complète et encourageante parce qu’elle montre que, sur ce dossier, vous assumez une continuité par rapport à votre prédécesseur. Je pense qu’il est important qu’on sente, du côté des investisseurs privés, des partenaires banquiers, une continuité et une volonté du côté de la Wallonie d’avancer.

Je vous remercie donc de ce point de vue là.

Je pense que les éléments que vous avez donnés concernant l’évolution de l’entreprise de changement de mentalité, le changement aussi dans la façon dont le management est exercé et le recentrage des produits
correspondent effectivement à la perception que les travailleurs et une série de cadres de l’entreprise ont.

Je pense aussi qu’il faut se féliciter de la collaboration excellente qui semble nouée et poursuivie entre M. Green et la SOGEPA dans le cadre, finalement de ce partenariat.

L’annonce d’un choix de localisation pour la fin de l’année est de nature rassurante parce que, le timing étant serré, il faut évidemment arriver à trancher rapidement cette question là.

Le dernier élément sur lequel je n’ai peut-être pas bien entendu la réponse, Monsieur le Ministre, concerne
davantage le porteur de l’opération immobilière pour lequel il ne me semble pas avoir entendu d’informations.

Je reviendrai vers le Ministre ultérieurement, j’imagine, lorsque les choses seront plus précises.
 

Actions sur le document