Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Clotilde LEAL LOPEZ

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales Le soutien aux 24 heures vélos de Louvain-la-Neuve

Le soutien aux 24 heures vélos de Louvain-la-Neuve

06 mars 2017 | Question orale de I. MOINNET au Ministre COLLIN - Réponse disponible

Monsieur le Ministre,


En octobre dernier, au lendemain de la décision de l’annulation de la 40e édition des 24 heures vélos de Louvain-la-Neuve, certains avaient exprimés la crainte de voir disparaitre définitivement cet événement folklorique. L’organisateur de l’évènement, le CSE, avait d’emblée indiqué qu’il mettrait tout en œuvre afin de pouvoir organiser l’édition 2017.

Le 16 février dernier, l’organisation de l’événement était confirmée. Cependant le budget sera fortement impacté par les importantes mesures de sécurité. Selon les organisateurs, il faudra désormais compter sur un montant de 200.000 euros, soit le double de celui évoqué l’année dernière. Cette augmentation s’explique par la multiplication par cinq du poste sécurité qui atteindra les 100.000 euros. Afin de pouvoir boucler ce budget, les organisateurs sont à la recherche de sponsors publics ou privés.

Monsieur le Ministre, en octobre 2016, vous aviez indiqué être disposé à soutenir les 24 heures vélos :


- En sera-t-il de même cette année ?
- Confirmez-vous demeurer disposé à soutenir l’organisation de l’événement ?
- Avez-vous déjà eu un contact avec les organisateurs ?
- La somme évoquée l’année dernière, pour mémoire 40.000 euros, pourrait-elle être de nouveau allouée ?

Je remercie d’avance pour vos réponses.

 

Réponse du Ministre R. COLLIN 

 

Madame la Députée, l'annonce de l'annulation des 24 heures vélo 2016 avait résonné comme un coup de tonnerre en Wallonie : étudiants, anciens étudiants, Louvanistes et au-delà, nombreux furent ceux et celles qui se sont
sentis concernés par la suppression de cet événement mythique du folklore estudiantin, dont la renommée
dépasse nos frontières régionales.

En septembre 2016, j'avais effectivement indiqué être prêt à les aider, sans pour autant avancer un montant précis, contrairement à ce qui a été dit dans la presse. J'avais déjà d'ailleurs fait cette mise au point dans cette même salle. Malheureusement, aucun accord n'avait été trouvé entre les différents intervenants et l'évènement a dû être annulé.

Le 20 décembre 2016, mon cabinet a rencontré les responsables du « CSE Animations (Centre Sportif Etudiant) Kot à projet », organisateur de l'évènement, qui avaient alors présenté leur manière de voir l'édition 2017.

À la demande de la police, les mesures de sécurité seront renforcées dans le centre de Louvain-la-Neuve.
Les festivités prendront place dans un vaste périmètre totalement sécurisé et fermé par des barrières. Onze entrées seront installées sur le pourtour du périmètre d'animation, avec un contrôle pour chacune de celles-ci.

Le CSE souhaite maintenir les 24 heures vélo gratuites pour garantir son accès à tous sans discrimination.

Ils avaient également évoqué l'augmentation du budget. Ainsi, 100 000 euros sont effectivement nécessaires pour la sécurité : 20 000 euros pour les barrières et 80 000 euros pour les agents de sécurité.

Mi-février, ce projet a été validé par la Ville, l'UCL et la police. Les organisateurs sont désormais à la recherche de sponsors publics et privés.

De mon côté, j'ai effectivement reçu une demande officielle le 30 janvier dernier. Le folklore faisant partie de notre tourisme, l'intervention s'inscrira donc dans la compétence Tourisme dont j'ai la charge.

Dès réception de leur demande, je l'ai directement fait suivre à mes services du Commissariat général au Tourisme (CGT) afin d'examiner la possibilité de soutenir cet évènement qui rassemble chaque année jusqu'à 40 000 étudiants.

Actuellement, je suis en attente du rapport du CGT concernant ce dossier. Je prendrai, très vite après, une
décision.


Réplique de la Députée I. MOINNET

 

Je remercie Monsieur le Ministre pour sa réponse. J'espère, comme de nombreux étudiants, que vous pourrez soutenir, comme vous l'aviez suggéré l'année passée, les 24 heures vélo de 2017 et notamment pour subvenir à tout ce qui concerne les mesures de sécurité. Votre soutien, au-delà du folklore et de la fête, pourrait également soutenir ce bel événement sportif et touristique.

 

Actions sur le document