Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales Les appels à projets de WBI dans le domaine de la solidarité internationale

Les appels à projets de WBI dans le domaine de la solidarité internationale

15 mai 2017 │ Question orale de I. STOMMEN au Ministre-Président MAGNETTE - Réponse disponible

Monsieur le Ministre-Président,


Depuis plusieurs années, Wallonie-Bruxelles International lance divers appels à projets dans le cadre de la solidarité internationale. Plusieurs communes wallonnes ont d’ailleurs déjà participé à ces projets, tout comme d’autres acteurs. L’UVCW est aussi impliquée, faisant partie du Conseil Wallonie-Bruxelles de la Coopération internationale (CWBCI), en remettant des avis sur divers projets.


Monsieur le Ministre-Président, nous apprenons que le CWBCI aurait pris la décision de mandater une organisation externe afin de recueillir les avis de différents acteurs wallons et bruxellois de la solidarité internationale dans le but de produire une réflexion quant à l’amélioration des mécanismes de cofinancement et ce, à destination des gouvernements de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.


Avez-vous eu connaissance de cette enquête et pouvez-vous nous en dire davantage à son sujet ? Quelles sont les motivations du CWBCI et leurs revendications ? Etes-vous en contact avec le Conseil quant à celles-ci ? Quelles sont les améliorations qui devraient, selon vous, être éventuellement apportées dans les mécanismes de cofinancement ? Qui sont, exactement, les acteurs de la solidarité internationale concernés ? Quel est le budget mis annuellement à disposition de ces projets par la Région wallonne ? Peut-on disposer d’un inventaire des projets qui ont été réalisés au cours de l’année 2016 dans le domaine de la solidarité internationale ?

Je vous remercie, Monsieur le Ministre-Président.

 

 

Réponse du Ministre-Président P. MAGNETTE

 

Madame le Députée, votre question me donne l'occasion de rappeler, avant tout, que l'installation, en mars 2004, du Conseil Wallonie-Bruxelles de la Coopération Internationale reste, a ce jour, une initiative sans équivalent en Belgique.

Cela permet de traduire la volonté commune des gouvernements de la Wallonie, de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la Communauté germanophone et de la Cocof et de créer un espace commun de réflexions et de conseils réunissant les catégories le plus largement représentatives des acteurs francophones et germanophones de la coopération bilatérale indirecte.

Dans le cadre du droit d'initiative que lui reconnaît son accord de coopération constitutif, le CWBCI a déja, par le passé – plus précisément de 2004 a 2008 – souhaité une évaluation de nos différents mécanismes de cofinancement de projets portés par les acteurs de cette coopération.

Échelonnées sur ces cinq années, ces évaluations successives de tous les instruments de WBI n'ont jamais été conduites par le Conseil lui-même. Elles ont toujours été mises en œuvre par différents organismes extérieurs, dont, d'ailleurs, celui chargé d'évaluer a nouveau, en 2017, les instruments de WBI.

Les recommandations formulées par ces évaluations ont déja permis d'adapter les règlements de nos appels a
projets annuels, et ce, dans le respect des règles en vigueur en matière de gestion des fonds publics ainsi que des priorités arrêtées par les différents gouvernements. C'est avec la même attention que seront considérées les conclusions et recommandations de cette nouvelle évaluation, annoncée pour septembre 2017 par le CWBCI.

Par ailleurs, systématiquement, a chaque début d'année civile depuis 2003, WBI sollicite l'avis circonstancié du Conseil sur l'exercice écoulé. L'objectif de cette démarche est d'adapter les règlements de WBI au plus près des évolutions, dans un but d'amélioration constante.

Pour ce qui concerne l'année 2017, chacun savait que la réforme entrée en vigueur au niveau fédéral au 1er janvier allait modifier le paysage belge de cette coopération. Il était donc indispensable, pour la Wallonie et la Communauté, de prendre attentivement en compte les dispositions de cette réforme dans l'élaboration des règlements 2017 de leurs propres instruments, habituellement lancés au printemps.

Je puis donc vous dire que les règlements de nos appels 2017 ont été adaptés ces derniers mois afin d'apporter une réponse constructive a ces remarques. Je citerais, a titre d'exemple, la possibilité pour certaines ONG qui ont perdu leur agrément de continuer a répondre aux appels a projets.

Ceci étant, pour conclure de façon très concrète, pour l'année 2016, pas moins de 50 nouveaux projets ont été financés, a titre majoritaire ou subsidiaire, par la Wallonie, pour un engagement global de quelque 2 800 000 euros.

De ces 50 projets, 34 sont portés par des ONG, neuf par des villes et communes, trois par des syndicats et trois par des hautes écoles et un par une province.


Réplique de la Députée I. STOMMEN

 

Monsieur le Ministre-Président, je vous remercie pour ces informations.
 

Actions sur le document