Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales Les besoins de lits en maisons de repos

Les besoins de lits en maisons de repos

1 octobre 2018 | Question orale de V. SALVI à la Ministre GREOLI

Madame la Ministre,

 

Une nouvelle étude d’ING sur les maisons de repos estime qu’il n’y aurait actuellement plus de listes d’attente structurelles…

Cette étude a consulté plus de 550 institutions de soins pour personnes âgées, soit un tiers des maisons de repos et maisons de repos et de soins belges.
Il y a seulement trois ans, les gestionnaires constataient pourtant des listes d’attente structurelles.

Ce ne serait plus le cas aujourd’hui, puisque l’étude estime que les taux d’occupation au sein des MR et MRS sont un peu plus bas, et qu’un quart des structures consultées auraient même des difficultés à atteindre un taux d’occupation maximal…

Depuis plusieurs années déjà, il est question de promouvoir les structures intermédiaires. Il s’agit ainsi de soutenir une diversification de l’offre d’hébergement pour les personnes âgées, sachant que les besoins de ces dernières ont grandement changé et évolué. Beaucoup d’entre eux souhaitent vivre à domicile. La nouvelle Assurance autonomie répond à ce souhait.

Malgré tout, il ressort de l’étude ING que la grande majorité des responsables de MR et MRS n’expriment pas l’intention, à court terme, d’étendre ou de diversifier leur offre à des CAJ, CSJ, services itinérants, etc.
Prenant en compte le vieillissement de notre population, et aussi le fait que 34,4% des résidents des MR sont confrontés à une situation de démence, contre seulement 32% il y a 3 ans, j’aurais souhaité vous entendre, Madame la Ministre, sur les résultats de cette étude ? A la lumière du cadastre wallon de l’offre d’hébergement et d’accueil, confirmez-vous les constats et chiffres avancés par l’étude d’ING concernant l’absence actuelle de liste d’attente ? Quels sont les chiffres officiels et prévisions de la Wallonie concernant les besoins en matière de lits en MR et MRS pour les prochaines années ?

Comment le futur projet de décret portant la réforme du secteur des aînés répondra-t-il aux préoccupations et enjeux exprimés ici (ouverture de nouvelles places, requalifications, etc.) ? Qu’en sera-t-il également de l’action régionale en vue d’améliorer l’accueil et l’encadrement des aînés désorientés ou souffrant de troubles psychiatriques ?

Je vous remercie pour vos réponses

 

Actions sur le document