Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Notre action au PW Questions orales Les zones vulnérables en agriculture dans le pays de Herve

Les zones vulnérables en agriculture dans le pays de Herve

02 février 2015 | Question orale de M-M SCHYNS au Ministre DI ANTONIO - Réponse disponible


Monsieur le Ministre,

Dernièrement, j’ai eu l’occasion de rencontrer les agriculteurs du Pays de Herve concernant la question de la règlementation encadrant les « zones vulnérables ». Leurs inquiétudes sont importantes notamment suites à l’extension du périmètre de la zone du Pays de Herve et la fin des dérogations qui leur étaient accordées.

Le troisième programme de Gestion Durable de l’Azote en agriculture, en application depuis le 15 juin dernier, renforce les mesures et les contrôles afin de répondre aux critiques formulées par la Commission européenne.

Les conditions supplémentaires spécifiques à la zone vulnérable restreignent évidemment le travail des agriculteurs.

Ainsi, pourriez-vous m’indiquer si une réunion rassemblant les acteurs de la Task Force du Pays de Herve est prévue et ce afin d’analyser la problématique et de formuler des solutions destinées à répondre aux attentes des agriculteurs concernés par la réglementation spécifique aux zones vulnérables.

Je vous remercie par avance pour votre réponse. 
 

Réponse du Ministre C. DI ANTONIO

 

Madame la Députée, votre question arrive dans un calendrier parfait puisque pour tenter de trouver des
solutions à l'extension de cette zone vulnérable sur une partie du pays de Herve, je rencontre cette semaine – demain après-midi – les acteurs de la task force pays de Herve. Y sont invités le coordinateur de l'ASBL Nitrawal, le Président de la Fédération Wallonne de l'Agriculture, le président de la Commission
Environnement de la Fédération Wallonne de l'Agriculture, l'Agence Wallonne de l'Élevage, et l'ASBL Agra-Ost. C'est demain après-midi à mon cabinet.

 

Réplique de la Députée M.-M. SCHYNS


Je vous remercie, Monsieur le Ministre. Par rapport aux collègues qui se disent que c'est vraiment téléphoné, sachez que cette question a été déposée il y a plus de trois semaines, mais qu'elle a été
reportée lors de la dernière séance. Je suis très heureuse de voir qu'il y a une réunion, j'espère surtout que l'on pourra dégager des solutions qui sont praticables sur le terrain parce que l'on sait que ce n'est pas évident et que l'on doit respecter les différentes normes européennes.
Mais on sait aussi que pour le moment ils arrivent à échanger certaines quantités de lisier, et cetera, et donc il faudrait voir si, dans cette formule, on ne peut pas trouver des aménagements. Je vous fais confiance pour être créatif.
 

 

Actions sur le document