Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Clotilde LEAL LOPEZ

Vous êtes ici : Accueil Presse Communiqués Adaptation horaire des TEC : la SNCB se décharge de sa mission de service public !

Adaptation horaire des TEC : la SNCB se décharge de sa mission de service public !

Communiqué de presse du 7 janvier 2015 - Dimitri FOURNY

Avec le nouveau plan de transport de la SNCB, mis en place depuis le 14 décembre dernier, les TEC ont également dû adapter leurs horaires. C’est seulement ce lundi, jour de la rentrée, que les effets négatifs de ces adaptations ont pu être constatés par les écoliers, grands utilisateurs du réseau. Dimitri FOURNY, extrêmement sensible à cette problématique, a interpellé le Ministre Di ANTONIO à ce sujet aujourd’hui en séance plénière du Parlement wallon.

 
Avec les changements d’horaires de la SNCB, la TEC a également adapté les heures de passage de ses bus afin d’assurer les correspondances. Dans certains cas, cela signifie une arrivée plus tardive qu’auparavant, impactant directement de nombreux écoliers qui arrivent en retard à l’école. « On s’interroge sur la volonté de la SNCB d’assumer sa mission de service public : elle se décharge plutôt auprès des TEC », s’est indigné Dimitri FOURNY à l’adresse du Ministre.
 
Carlo DI ANTONIO a rejoint le Député sur la nécessité de conserver les lignes de trains : « Nous essayons de convaincre la Ministre GALANT que passer du train aux bus n’est pas une bonne idée puisque des exemples précédents ont montré que les lignes ont ensuite disparus ». Il a invité le chef de groupe cdH à faire remonter ses remarques et griefs à la cellule TEC/SNCB qui traite spécifiquement ce type de demandes.
 
Ce matin, Dimitri FOURNY, accompagné du Ministre PREVOT, tenait une conférence de presse à la gare de Longlier (Neufchâteau) afin de dénoncer les conséquences sur la Wallonie des économies de la SNCB. Le Député s’est engagé à revenir sur le sujet autant de fois qu’il le faudra dans le but d’assurer à la Région wallonne une offre de transport adaptée aux besoins réels des citoyens. 
Actions sur le document