Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Clotilde LEAL LOPEZ

Vous êtes ici : Accueil Presse Communiqués D. FOURNY et P. COURARD : il faut saisir l'opportunité européenne pour sauver le rail wallon

D. FOURNY et P. COURARD : il faut saisir l'opportunité européenne pour sauver le rail wallon

Communiqué de presse du 5 février 2015 - Dimitri FOURNY

Aujourd’hui, en séance plénière du Parlement wallon, les Députés Dimitri FOURNY (cdH) et Philippe COURARD (PS) ont interpellé le Ministre Maxime PREVOT relativement au cofinancement européen des infrastructures ferroviaires en Wallonie.
 
L’Europe a en effet décidé de dégager des montants considérables pour le développement de deux euro-corridors, afin de développer à travers le continent des réseaux structurants pour le transport de marchandises. Cela concerne aussi bien le ferroviaire que les axes navigables et routiers. « Nous sommes au cœur d’un de ces euro-corridors, qui relierait les ports de la mer du Nord et le sud de l’Europe en passant par notre pays » a souligné Dimitri FOURNY, rappelant l’importance pour la Wallonie de saisir cette opportunité d’aide financière.  En effet, pour Philippe Courard: "A l'heure où de plus en plus d'inquiétudes se font jour sur le financement des priorités wallonnes en matière de rail, il me paraît indispensable de s'interroger sur l'utilisation de cette manne européenne en la matière. En effet, l'efficacité des transports est un enjeu fondamental pour l'attractivité des Régions et singulièrement pour la Province du Luxembourg."
 
En raison des mesures d’économie imposées à Infrabel, le Ministre PREVOT avait annoncé, à regrets, qu’il ne fallait plus compter sur un euro pour le financement des 18 chantiers prioritaires de la Wallonie. Or, « le redéploiement économique passe aussi par le ferroviaire » a déclaré Dimitri FOURNY. Maxime PREVOT partage les inquiétudes du chef de groupe cdH : « Quand de bonne source, on me dit que vu les économies imposées à Infrabel, il n’y a plus un sous pour nos priorités, et qu’on dit que le plan en cours ne pourra peut-être pas être finalisé, ça m’interpelle ». Le Ministre en a dès lors appelé à un sursaut de l’ensemble des politiques wallons, « quelle que soit leur couleur, pour défendre l’avenir de notre région. »
 
Philippe COURARD insistesur la date du 26 février, date pour laquelle les Etats membres doivent remettre à la Commission européenne leurs propositions de financement pour l'amélioration des transports: "Nous ne pouvons laisser passer cette manne européenne. Faute de quoi, certaines lignes rurales seront très rapidement concernées. Je demande que nous puissions tous nous sentir concernés par cette date butoir". Dimitri FOURNY, conscient que l’heure est au économies à tous les étages de l’Etat, souligne qu’il faut « savoir saisir les opportunités quand elles se présentent ».Quoi qu’il en soit, les Députés refusent de baisser les bras : « on ne peut pas laisser aller les choses au risque de voir le chemin de fer wallon complètement déserté. » ont-ils déclaré.

  

Actions sur le document