Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Clotilde LEAL LOPEZ

Vous êtes ici : Accueil Presse Communiqués De nouvelles mesures pour lutter contre les dégâts causés par les sangliers

De nouvelles mesures pour lutter contre les dégâts causés par les sangliers

Communiqué de presse du 6 décembre 2016 - Isabelle MOINNET

 La députée humaniste Isabelle MOINNET a interpellé le Ministre en charge de la Nature au sujet des nombreux dégâts causés par les sangliers aux alentours des zones urbaines et périurbaines.

 

Depuis plusieurs années, la population de grand gibier aux alentours des zones urbaines et périurbaines cause des soucis de coexistence avec les habitants de ces lieux, notamment en ce qui concerne les sangliers.  Ces derniers sont responsables de nombreux dégâts aux jardins et leurs déplacements à proximité des habitations peuvent constituer un danger pour les riverains.

 

Une brochure d’information de quatre pages décrivant de manière succincte les raisons qui poussent les sangliers à commettre des dégâts dans les jardins et les moyens pratiques de s’en protéger a été réalisée et est téléchargeable sur le site internet : http://environnement.wallonie.be/publi/dnf/degats.

 

Les causes de la présence plus importante du gibier dans ces zones sont connues.  Elles conjuguent conditions climatiques favorables à la reproduction, ressources alimentaires présentes en abondance et difficultés pour les chasseurs d’agir dans ces secteurs urbanisés.

 

Selon René COLLIN, chaque ville ou commune confrontée à des dégâts causés par des sangliers doit tout mettre en œuvre pour que leurs zones potentielles de refuge puissent faire l’objet d’opérations de chasse ou de régulation du grand gibier. Pour ce faire, le Département de la Nature et des Forêts se tient à leur disposition afin de les assister dans une telle démarche en les aidant à louer le droit de chasse sur leurs propriétés et en leur délivrant des autorisations de destruction.

 

Comme l'indique le Ministre, les expériences alternatives (chasse à l'arc,...), proposées par d'aucuns en zones urbaines et périurbaines, n'ont pas permis de diminuer les populations de grand gibier.

Pour lui, la chasse doit jouer pleinement son rôle de régulation des populations de sangliers. Il ajoute que ces populations se portent très bien et que la reproduction future devrait être excellente. Il invite dès lors les chasseurs à ne pas tenir compte des restrictions de prélèvement sur les femelles.

 

Isabelle MOINNET espère que les mesures prévues par le Ministre COLLIN permettront de diminuer le nombre de sangliers présents à proximité des habitations et de protéger les citoyens contre ces animaux qui peuvent représenter un réel danger.

 

 

Contact Presse : Sarah PIERRE – +32 (0) 474 68 37 29 – sarah.pierre@lecdh-pw.be

 

 

Actions sur le document