Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Clotilde LEAL LOPEZ

Vous êtes ici : Accueil Presse Communiqués Des mesures concrètes pour lutter contre la pénurie d’eau en Province de Luxembourg

Des mesures concrètes pour lutter contre la pénurie d’eau en Province de Luxembourg

Communiqué de presse du 17 janvier 2017 - Dimitri FOURNY

Dimitri FOURNY s’inquiète du faible taux de précipitations en Province de Luxembourg provoquant une pénurie d’eau dans certaines communes. Le chef de groupe a dès lors interpellé le Ministre DI ANTONIO afin de connaître les mesures qui seront prises pour que la situation de ces communes soit rapidement normalisée et pour que ce type de problème ne se pose plus à l’avenir.

 
Les précipitations n’ayant pas été assez abondantes pour alimenter en suffisance les nappes phréatiques et la sécheresse ayant contribué à l’assèchement des captages de surfaces, les communes de Chimay, Libramont, Rochefort, Tellin, Tintigny et Vresse-Sur-Semois se retrouvent donc dans une situation inédite en plein hiver ! 
 
Selon le Ministre DI ANTONIO, différentes dispositions ont été prises pour faire face à cette pénurie telles que :
-   l’achat d’eau via des connexions existantes avec d’autres distributeurs (la SWDE et la commune de Libin) ;
- l’information à la population afin de limiter l’usage de l’eau aux usages domestiques et alimentaires ;
-  en l’absence de connexion à d’autres réseaux, le ravitaillement des châteaux d’eau est assuré par la protection civile ou les pompiers.
 
Sur le long terme, les communes de Libramont et de Tellin envisagent de réaliser de nouveaux captages afin de sécuriser leur approvisionnement tandis que la commune de Tintigny va construire un nouveau réservoir.
 
De plus, le schéma régional des ressources en eau élaboré par la Société Wallonne Des Eaux (SWDE) a été approuvé par le Gouvernement wallon en vue d’assurer la sécurisation de l’approvisionnement en eau de l’ensemble de la Wallonie, sans impacter le prix de l’eau.
 
Il prévoit notamment:
-  l’interconnexion des grands ouvrages de production d’eau aussi bien souterraine que de surface ;
- la mise à disposition d’une fourniture alternative d’eau à l’ensemble des opérateurs.
La première phase de ce schéma est en cours de réalisation et vise à sécuriser plus de 600.000 raccordements en Wallonie.
 
Un subside de 40 millions d’euros a été octroyé en novembre 2016 à la SWDE afin de réaliser cette première phase de sécurisation dont le montant total des investissements est estimé à 200.000 millions.
 
Dimitri FOURNY se réjouit que la première phase du schéma régional des ressources en eau soit en cours de réalisation. Cependant, le député humaniste plaide également pour des solutions plus locales afin de sécuriser l’approvisionnement en eau des consommateurs des communes rurales.
 
Actions sur le document