Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Clotilde LEAL LOPEZ

Vous êtes ici : Accueil Presse Communiqués Le groupe cdH dénonce l’attitude du Fédéral et demande la tenue en urgence d’une Commission du budget

Le groupe cdH dénonce l’attitude du Fédéral et demande la tenue en urgence d’une Commission du budget

Communiqué de presse du 1er avril 2015 - Groupe cdH

À l’issue du Comité de concertation de ce matin à Bruxelles, le groupe cdH du Parlement wallon tient à dénoncer les méthodes du Gouvernement MR/NV-A et s’inquiète des incertitudes et du manque de sérieux du Fédéral.
 
Le groupe cdH demandera demain en conférence des Présidents la réunion en urgence de la Commission du budget. Nous exigeons que le Gouvernement wallon obtienne l’ensemble des informations précises sur les erreurs de calcul reconnues et avérées du SPF Finances. A l’heure actuelle, nous n’avons obtenu aucune réponse claire à nos interrogations, et l’origine du problème est toujours inconnue.
 
Pour rappel, la loi des réformes institutionnelles prévoit la neutralité budgétaire à l’encontre des entités fédérées.
 
Le groupe cdH du Parlement wallon tient à dénoncer les méthodes du Gouvernement fédéral, et constate que la concertation entre le Fédéral et les entités fédérées ne fonctionne pas.

  

Actions sur le document