Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Clotilde LEAL LOPEZ

Vous êtes ici : Accueil Presse Communiqués Le Parlement de Wallonie dit « NON » aux champs OGM

Le Parlement de Wallonie dit « NON » aux champs OGM

Communiqué de presse du 19 novembre 2015 - François DESQUESNES, Isabelle MOINNET, Savine MOUCHERON et Véronique WAROUX

 A l’initiative des députés cdH François DESQUESNES, Isabelle MOINNET, Savine MOUCHERON et Véronique WAROUX, le Parlement de Wallonie a adopté une résolution visant à activer l’exception territoriale prévue par la nouvelle directive européenne permettant de s’opposer à toute culture OGM en Wallonie lors de la séance plénière du 18 novembre.

 
C’est en effet une possibilité qu’ouvre la nouvelle directive européenne d’avril 2015 : les Etats membres – en Belgique, les Régions – peuvent demander que les autorisations européennes de mise en culture d’OGM ne s’appliquent pas à tout ou partie de leur territoire. 
Pour les députés cdH, l’introduction d’OGM dans les champs wallons présente des risques directs non maîtrisables : contamination des terres agricoles et de la chaîne agro-alimentaire au détriment des autres modes de production agricole, assujettissement des cultivateurs aux multinationales détentrices des brevets OGM, contaminations de la nature, atteintes à la biodiversité,…
 
Depuis 10 ans, le développement de l’agriculture wallonne s’est notamment orienté sur le secteur Bio (près de 10% des fermes de Wallonie) et sur la valorisation des productions locales (AOP, IGP…). Des champs OGM en Wallonie seraient une réelle menace pour la pérennité de ces productions (risques de contamination) et porteraient atteinte, de façon inévitable et durable, à la confiance que les agriculteurs ont su créer auprès des consommateurs de leurs produits. Cette menace est d’autant plus réelle qu’elle est avérée dans plusieurs pays qui ont déjà autorisé de telles cultures OGM comme le Canada.
 
Par ce vote, la Wallonie emboîte le pas à l’Ecosse, la première région d’Europe à s’être engagée à solliciter systématiquement l’exception territoriale à toute mise en culture d’OGM sur son territoire, pour protéger son agriculture et sa biodiversité mais également son image de destination touristique naturelle, ce qui est un autre point commun entre la Wallonie et l’Ecosse.  
 
Les élus cdH se réjouissent du vote du Parlement de Wallonie  qui préservera notre modèle agricole et notre environnement pour les générations futures.
 
Contact Presse : Sarah PIERRE – +32 (0) 474 68 37 29 – sarah.pierre@lecdh-pw.be
 
Actions sur le document