Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Maxime PRÉVOT

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

Vous êtes ici : Accueil Presse Communiqués Projet de liaison entre l’E411 et le CHU de Mont-Godinne: Isabelle Moinnet defend la qualité de vie des riverains

Projet de liaison entre l’E411 et le CHU de Mont-Godinne: Isabelle Moinnet defend la qualité de vie des riverains

Communiqué de presse du 27 février 2018 - Isabelle MOINNET

La Députée Isabelle MOINNET a demandé en Commission du Parlement de Wallonie au Ministre des Travaux publics et de l’Aménagement du territoire, Carlo DI ANTONIO, de faire le point sur le projet de liaison entre l’autoroute E411 et le CHU de Mont-Godinne. Ce projet, qui vise à faciliter l’accès au centre hospitalier et à soulager les voiries locales, préoccupent certains riverains qui craignent de voir le trafic augmenter dans certaines zones rurales.

 

Ce projet d’aménagement est prévu dans le Plan Infrastructures 2016-2019. Pour ce faire, une étude a été lancée pour examiner les différentes possibilités de liaisons entre Courrière et l’hôpital, a indiqué le Ministre. L’objectif de cette liaison est d’établir un accès à l’hôpital à partir de l’autoroute E411 et de la N4 à Courrière de manière à minimiser les désagréments des riverains ainsi que le temps de déplacement des ambulances, les distances parcourues par les fournisseurs, la patientèle et les visiteurs pour réduire notamment la consommation de carburant et les émissions de polluants.

Plusieurs tracés sont actuellement à l’étude en concertation avec les communes concernées et la comparaison est en cours. Tous les tracés utilisent partiellement des voiries existantes. Le Ministre estime donc qu’il est encore un peu tôt pour répondre avec précision à toutes les questions posées par Isabelle MOINNET (sur l’évolution du dossier, l’avancement de l’étude de faisabilité, la consultation des autorités locales et des riverains, la préservation de la ruralité, etc). Il ajoute que l’étude, toujours en cours, sera présentée au public d’ici quelques mois au travers des procédures classiques d’aménagements routiers (permis d’urbanisme, éventuelles expropriations, marchés de travaux, exécution des travaux…)

La Députée Isabelle MOINNET a rappelé qu’il s’agissait d’une région rurale réputée pour ses paysages et ses chemins de promenade et qu’il fallait dès lors la préserver en l'état dans le futur projet. Elle a également insisté sur l’importance de protéger le site historique Le Trou d’Haquin qui fait partie intégrante du patrimoine local. 

Pour la Députée wallonne, il est primordial que le Ministre prenne en compte tous ces aspects dans sa réflexion tout en rassurant les citoyens sur sa volonté de conserver la qualité de vie dans cette région. Elle ajoute que l’émergence d’un comité de riverains concernant ce projet démontre l’importance d’assurer un dialogue avec les habitants qui doivent pouvoir bénéficier d’une information claire. Ce point est d’ailleurs à l’ordre du jour du prochain Conseil communal de la commune d’Assesse. Ce qui démontre selon elle l’importance que revêt ce dossier. Isabelle MOINNET assure qu’elle sera attentive aux suites qui y seront apportées.

 

Actions sur le document