Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Clotilde LEAL LOPEZ

Vous êtes ici : Accueil Presse Communiqués Règlementer les navettes d'aéroport

Règlementer les navettes d'aéroport

Communiqué de presse du 20 janvier 2015 - Mathilde VANDORPE

Le succès toujours croissant de nos aéroports régionaux a logiquement entrainé le développement d’un grand nombre d’activités connexes, notamment le transport de personnes avec les navettes d’aéroport. Un secteur qu’il faut absolument réguler, selon Mathilde VANDORPE, qui a sensibilisé le Ministre PREVOT aux modifications pouvant être apportées à la réglementation en vigueur.
 
Par son décret relatif aux services de taxis et aux services de location de voiture avec chauffeur, la Wallonie a pu toiletter le cadre législatif hérité de l’Etat fédéral et, notamment, mettre en place une réglementation pour les services de taxis collectifs en les soumettant à une autorisation délivrée par le Gouvernement. « Cependant, l’état actuel de la législation est que le permis voiture permet de transporter un maximum de 8 personnes. A partir de 9 et au-delà, un permis spécial « bus » est nécessaire », précise Mathilde VANDORPE. « Des questions se posent donc en matière de concurrence et de sécurité des passagers ». Les titulaires du permis voitures sont en effet soumis à beaucoup moins d’obligations que les titulaires du permis « bus ». 
 
Le Ministre PREVOT n’envisage pas de modifier la réglementation en vigueur pour différentes raisons : harmonisation du permis de conduire au niveau international, expérience du tachygraphe peu concluante, coût de l’application du même temps de conduite pour tous... « Selon votre raisonnement,par souci d’équité, les dispositions des temps de conduite  et de repos devraient être d’application pour les taxis, collectifs ou non. Cela conduit à étendre ces mêmes dispositions au bus TEC et aux transports de choses » a-t-il répondu à Mathilde VANDORPE.
 
Le Ministre a bien compris le souci de sécurité routière souligné par la Députée, qui relève du vide juridique. Elle a d’ailleurs signalé qu’elle creuserait la question pour revenir avec des idées concrètes sur le sujet. D’ici là, les membres cdH au Parlement Fédéral ne manqueront pas de prendre la main sur le dossier.

  

Actions sur le document