Aller au contenu. | Aller à la navigation

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Dimitri FOURNY

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    André ANTOINE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Marie-Dominique SIMONET

     

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Véronique Salvi

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Josy ARENS

  •  
    Bienvenue sur notre site  !

     

    Isabelle STOMMEN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Pascal BAURAIN

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Benoit DREZE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    François DESQUESNES

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Isabelle MOINNET-JOIRET

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Véronique WAROUX

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Mathilde VANDORPE

  •  
    Bienvenue sur notre site !

     

    Clotilde LEAL LOPEZ

Vous êtes ici : Accueil Presse Communiqués RER wallon : Le cdH dénonce l’immobilisme des libéraux !

RER wallon : Le cdH dénonce l’immobilisme des libéraux !

Communiqué de presse du 30 janvier 2017 - Pascal BAURAIN

D’après un rapport de la Cour des comptes, le non-respect de la clé de répartition 60/40 a été préjudiciable à la réalisation du RER wallon. Aujourd’hui, il manque au moins 800 millions d’euros pour achever le RER en Wallonie tandis que la Flandre a finalisé le sien. Pascal BAURAIN dénonce la responsabilité de l’ancienne et de l’actuel Ministre fédéral de la Mobilité qui ont, tous deux, reconnu que la clé de répartition communautaire n’était pas adéquate sans pour autant faire le nécessaire.

 
L'accord de coopération entre l’État fédéral et les trois Régions de 2001 relatif au plan d'investissement 2001-2012 de la SNCB prévoit une clé 60/40 entre la Flandre et Wallonie. Or, le rapport de la Cour des comptes démontre clairement que cette clé n’a pas été respectée et qu’elle était plutôt de l’ordre 80/20.
 
Lorsqu’il était député fédéral, François Bellot a reconnu, lors des travaux sur le vote de la résolution RER, que la clé de répartition 60/40 ne convenait pas aux réalités du terrain. Jacqueline Galant, quant à elle, a récemment remis en cause cette clé communautaire dans son livre. Elle avoue clairement avoir menti sur les budgets dégagés pour le RER sous la pression du Premier ministre, ce qui est intolérable !
 
Autrement dit, François Bellot a dénoncé cette incompatibilité avant d’être Ministre tandis que Jacqueline Galant s’est exprimée négativement sur le sujet après avoir démissionné de son poste de Ministre de la Mobilité. Mais malgré leurs avis très tranchés sur le sujet, aucun n’a pris les mesures nécessaires à la mise en œuvre du RER wallon.
 
Il apparait donc clairement que le MR est dans l’incapacité de prendre ses responsabilités dans ce dossier.  
 
Pour le cdH, il est essentiel que le gouvernement fédéral agisse afin pour que la Wallonie puisse bénéficier d’une liaison de qualité avec l’important bassin d’emploi bruxellois. Il serait catastrophique et inacceptable pour notre région de laisser se concrétiser un RER au rabais à cause du MR.
 
Contact Presse : Sarah PIERRE – +32 (0) 474 68 37 29 – sarah.pierre@lecdh-pw.be
 
 
Actions sur le document